Chaire « Villes et numérique »

Le projet

Les métropoles sont engagées dans une transformation dont on mesure encore mal la radicalité et les effets. « The smart city driven by digital technology, is poised to replace the typical networked city of the industrial era, whose success was built on its hard infrastructure, from roads to water supply and sanitation systems, not only as a technological optimum but also as a social and political project » (Antoine Picon, Smart cities, Wiley, 2015). Le développement des technologies numériques dans l’espace urbain transforme les pratiques individuelles et collectives, recompose les modalités de coordination, fait évoluer les modèles économiques urbains et entraîne l’apparition de nouveaux acteurs dans la fabrique urbaine. En quoi ces évolutions interrogent les politiques urbaines et recomposent la gouvernance territoriale ?

Pour traiter de ces questions, l’École urbaine de Sciences Po, en partenariat avec le Centre d’études européennes et de politique comparée, a lancé à Sciences Po une nouvelle Chaire de recherche et d’enseignement intitulée « Villes et numérique ».

La Chaire « Villes et numérique » vise à lancer de nouvelles perspectives de recherche questionnant l’interaction entre numérique et gouvernance territoriale, dans une perspective comparée, au travers de plusieurs axes :

  • Les politiques de données urbaines (production, usage, gouvernement)
  • Les nouveaux acteurs des politiques urbaines (plateformes, firmes IT, etc.)
  • Les stratégies des organisations et la transformation des métiers et des organisations
  • Les interactions entre numérique et territoires (représentation, infrastructures, inégalités socio-spatiales, rapport urbain-rural, etc.)

Au croisement de ces axes et au travers d’études de cas, la Chaire vise à établir une cartographie représentant les différentes acceptations de la ville numérique et leurs enjeux socio-politiques.

Publications

Livre

COURMONT, Antoine, LE GALES Patrick, Gouverner la ville numérique, Paris, PUF, 2019.

Articles

PICAUD, Myrtille. Reconnaissance faciale?: un marché en construction?. Futuribles, 16 avril 2020.

COURMONT, Antoine. Plateforme, big data et recomposition du gouvernement urbain : Les effets de Waze sur les politiques de régulation du trafic. Revue française de sociologie. octobre 2018, vol 59, n° 3, p. 423-449.

COURMONT, Antoine. Ce que l’open data fait à l’administration municipale. Réseaux. novembre 2019, vol 2019/6, n° 218, p. 77-103.

Working Papers

N°01/2020 : Produire des données de prix et de loyers à l’heure de la PropTech : Quel rôle pour l’État ? (PDF, 472 Ko) par Claire Juillard.

N°05/2019 : Rendre « intelligentes » les caméras déplacement du travail des opérateurs devidéosurveillance et redéfinition du soupçon(PDF, 743 Ko) par Florent Castagnino.

N°04/2019: Territoires numériques et transition énergétique : les limites de la croissance (PDF, 212 Ko) par Cécile Diguet & Fanny Lopez.

N°03/2019 : Quand le capteur leur donne la parole : la (difficile) représentation des usagers par le big data dans l’aménagement urbain (PDF, 351 Ko) par Antoine Courmont et Nicolas Rio.

N°02/2019 : La fabrique publique de la smart city parisienne (PDF, 370 Ko) par Ornella Zaza.

N°01/2019 : “Beneath the surface of the Safe City: surveillance in the times of Chinese supremacy?” (EN) (PDF, 954 Ko) par Alvaro Artigas.

N°02/2018 :  "Où est passée la smart city ?" Firmes de l’économie numérique et gouvernement urbain (PDF, 1271 Ko) par Antoine Courmont.

N°01/2018 : "The value of data : An analysis of closed-urban-data-based and open-data-based business models"(EN) (PDF, 403 Ko) par Bruno Carballa Smichowski.

L'équipe

Evènements