Données | Sciences Po Centre d'études européennes

Données

Le Centre d ‘études européennes et de politiques comparées, producteur et co-producteur de données.

Observatoire des Institutions Européennes

 Lancé en 2006 par le CEE  dans le cadre du projet ANR EUROPOLIX, l’Observatoire des Institutions Européennes (OIE) vise à analyser quantitativement et qualitativement les processus politiques de décision dans l’Union européenne. Au cœur de ce dispositif de recherche se trouve une base de données unique en Europe qui suit et documente systématiquement les décisions européennes et les principales dynamiques politiques associées. Conçue et administrée par le CDSP, cette base de données est également alimentée par un outil de collecte d'informations extraites des sites web des institutions européennes développé par le CDSP. Projet de recherche lié : Les institutions de l’Union Européenne jouent un rôle essentiel dans l’intégration européenne en produisant des décisions et des politiques publiques, ainsi que pour assurer la mise en œuvre des Etats Membres. Toutefois, les citoyens européens et même les chercheurs ne sont pas tout à fait d’accord sur la façon que les institutions européennes opèrent actuellement. Afin de mieux comprendre comment le noyau de ce système politique fonctionne, le CEE a démarré l’Observatoire des Institutions Européennes (OIE) en 2006, avec le soutien du CDSP. Son premier objectif est d’étudier le processus de prise de décision européen en détail à travers la création de la base de données des institutions européennes, qui compte exhaustivement comme les institutions européennes opèrent et interagissent. En suivant systématiquement et de manière concluante l’activité intra et inter institutionnelle, l’OIE aspire à surmonter les approches fragmentaires en ce qui concernent l’étude des institutions européennes en testant des multiples hypothèses avec des variables qui désignent la prise de décision européenne. Etant donné sa méthodologie et sa vaste couverture, l’OIE constitue un projet ambitieux, à large échelle et sur le long terme.
Responsable scientifique au CEE : Olivier Rozenberg
Accès aux données : https://cdsp.sciences-po.fr/fr/ressources-en-ligne/ressource/fr.cdsp.ddi.eulo.2014/

Baromètre racisme Commission nationale consultative des droits de l’Homme (CNCDH) : Enquête sur le racisme, l’antisémitisme et la xénophobie

Depuis vingt-cinq ans, la CNCDH remet chaque année au Gouvernement un rapport qui dresse un état des lieux du racisme, de l’antisémitisme et de la xénophobie en France, ainsi que des moyens de lutte mis en oeuvre par les institutions de la République et la société civile. Sur la base d’une analyse critique des politiques conduites et en s’appuyant sur les observations des organes internationaux, la CNCDH formule une série de recommandations visant à mieux connaître, comprendre et combattre toutes les formes de racisme. La CNCDH fonde ses analyses et ses recommandations sur la base d’outils variés et complémentaires. Le bilan statistique du ministère de l’Intérieur, celui du ministère de la Justice, les enquêtes sur l’état de l’opinion, les analyses des chercheurs partenaires de la CNCDH, et en particulier leur indice longitudinal de tolérance, constituent autant d’éléments à confronter aux nombreuses contributions des acteurs institutionnels, associatifs et internationaux, pour appréhender le plus finement possible les contours du racisme en France.
Rapport 2017 disponible sur  : http://www.cncdh.fr/fr/publications/rapport-2017-sur-la-lutte-contre-le-racisme-lantisemitisme-et-la-xenophobie
Responsables scientifiques au CEE : Nonna Mayer et Tommaso Vitale

The Comparative Study of Electoral Systems

Le CSES est un programme collaboratif de recherche parmi des équipes d’étude d’élection venant du monde entier. Les pays et les régions participantes incluent un module commun de questions d’enquêtes dans leurs enquêtes post-électorales. Les études ont été fusionnées dans un jeu de données unique, libre et public pour afin d’être utilisé pour des études comparatives et une analyse transversale. L’agenda de la recherche, les questionnaires et la conception de projet ont été développés par un comité international de grands chercheurs en politiques électorales, sciences politiques et recherches par sondage. La conception est ainsi mise en œuvre dans chaque pays et région par des sociologues.
Données accessibles sur www.cses.org
Responsable au CEE : Nicolas Sauger
 

Congestion Reduction in Europe: Advancing Transport Efficiency”, CREATE – Grant agreement 636573

L’objectif principal du projet CREATE est de réduire la congestion routière dans les villes européennes, en encourageant un changement de voitures pour des modes de transport plus durables. CREATE explore les modèles historiques du trafic routier urbain et l’usage de véhicules, identifie les facteurs successifs en encourageant les changements modaux et les leçons apprises dans les capitales de l’Europe de l’Ouest, et travaille avec les villes partenaires de l’Europe de l’Est et Euro-Méridionales pour les assister dans le développement des stratégies durables.
Site du projet : http://create-mobility.eu/
Responsable scientifique au CEE : Charlotte Hapern

Vital statistics on European Legislatures

Etant donné qu’il y a très peu de bases de données comparatives disponibles sur les législatures, le projet Vital statistics on European legislatures and legislators a pour objectif de rassembler les statistiques basiques sur les Parlements et les députés. Dans les cas des législatures bicamérales, nous serons seulement intéressés par la Chambre basse. L’étude a été conduite entre juin et octobre 2016 et la plupart des données font référence à l’année 2014-2015. Pour la collecte des données académiques du réseau PADEMIA, les services parlementaires ont été contactés. Les participants ont dû répondre à un questionnaire avec 17 questions structurées, semi-structurées et ouvertes. Il leur a été demandé de fournir les dernières données disponibles, sans compter toutefois les années où les élections ont pris place. L’objectif était de collecter dans un jeu de données disponible les données statistiques au travail des parlements aux travers desquels l’Europe aussi bien que les données basiques dans la sociologie des députés.
Données accessibles sur http://statisticslegislat.wixsite.com/mysite/data
Responsable scientifique au CEE : Olivier Rozenberg

 

REPIN. Les « Roms migrants » : des processus d'exclusion urbaine aux REssources Pour l'INsertion”

Depuis plusieurs années le CEE s’est engagé dans des recherches sur les politiques sociales, sur les migrations, sur le racisme et sur la gouvernance urbaine et métropolitaine. La recherche sur l’insertion des migrants roms proposée permettra d’apporter de nouveaux éclairages sur ces thématiques majeures pour le CEE et pour la recherche urbaine à Sciences Po que sont la lutte contre la pauvreté, l’intervention sociale et la gouvernance territoriale.
Axé sur l’Île-de-France qui est marquée aussi bien par la situation problématique de nombreux migrants roms installés dans les marges urbaines que par l’existence de plusieurs expériences d’accueil et d’insertion initiés par les collectivités territoriales et par les associations, le projet cherche à identifier à la fois les conditions sociales du développement des « capabilities » (Sen, 1992) des migrants roms et des modes opératoires pertinents. Il est fondé sur une étude empirique de personal network analysis, pour mesurer le poids à la fois des ressources informelles (familiales, ou amicales) et formelles (associatives, institutionnelles) dans les trajectoires d’insertion.
A partir de l’exemple des carrières migratoires des Roms, le projet cherche à contribuer au renouvellement des connaissances et des outils de la lutte contre la pauvreté, de l’intervention sociale et de la gouvernance territoriale. Il veut également constituer un cadre de formation attentif aux formes émergentes de la précarité et de la marginalité en milieu urbain aux travailleurs sociaux, aux médiateurs santé et aux porteurs de projet à venir dans les champs de l’ingénierie sociale, de l’action sanitaire et de l’action publique territoriale.
Site du projet : http://blogs.sciences-po.fr/recherche-villes/repin-les-roms-migrants-des-processus-dexclusion-urbaine-aux-ressources-pour-linsertion/
Responsable scientifique au CEE : Tommaso Vitale

 

From Silicosis to Chronic Respiratory diseases: An approach via Epidemiological History (in France, Europe, Southern Africa, from the 1900s until today, SILICOSIS - Grant agreement no 295817

SILICOSIS est un projet de recherche innovant qui combine l’histoire, la médecine et les sciences sociales. Ce projet s’intéresse à l’une des maladies professionnelles les plus meurtrières de l’histoire, la silicose, causée par l’inhalation de particules de silice cristalline.  Piloté par Paul-André Rosental, ce projet qui s’étend sur une durée de cinq ans a débuté en juin 2012. Il est financé par le Conseil européen de la recherche (ERC Advanced Grant) et basé au Centre d’études européennes de Sciences Po en partenariat avec le Centre d'Histoire. Les financements octroyés dans le cadre des "ERC Advanced Grants" permettent à des chercheurs dont le caractère de pointe et d’exception des travaux est reconnu de mener des projets innovants et à haut risque, susceptibles d’ouvrir de nouvelles voies de recherche.
Site du projet : http://www.sciencespo.fr/silicosis/fr
Responsable scientifique au CEE : Paul-André Rosental

 

Chapel Hill Expert Survey : Données sur la position des partis politiques sur l’idéologie politique et l’intégration européenne

(EN) The Chapel Hill expert surveys estimate party positioning on European integration, ideology and policy issues for national parties in a variety of European countries. The first survey was conducted in 1999, with subsequent waves in 2002, 2006, 2010, and 2014. The number of countries increased from 14 Western European countries in 1999 to 24 current or prospective EU members in 2006 to 31 countries in 2014. In this time, the number of national parties grew from 143 to 268. The 2014 survey includes all EU member states, plus parties in Norway, Switzerland, and Turkey. Separate surveys were conducted in the Balkan candidate countries. Questions on parties' general position on European integration, several EU policies, general left/right, economic left/right, and social left/right are common to all surveys. More recent surveys also contain questions on non-EU policy issues, such as immigration, redistribution, decentralization, and environmental policy.
Données accessibles sur Chapel Hill Expert Survey  https://www.chesdata.eu/our-surveys/
Responsable scientifique au CEE : Jan Rovny