Oflag XVII A
ou Sous le manteau

Une équipe de prisonniers (1940-1945, France)

05oflagXVIIA

PrécedenteSuivante

Jusqu’à la Libération en 1945, scènes de la vie dans un camp de prisonniers de guerre français en Autriche, camp d’où s’évadèrent plus d’une centaine de prisonniers en septembre 1943.

LA GRANDE ÉVASION
Entre 1940 et 1945, 6000 officiers prisonniers sont passés par l’OFLAG XVIIA et 32 souterrains y ont été creusés, soit plus d’un kilomètre de galeries. On est aussi parvenu à y tourner un film, évidemment clandestin : films et photos relevaient du renseignement à l’ennemi et leurs auteurs étaient passibles de mort. La caméra était cachée dans un faux dictionnaire. 14 bobines de 8 mm ont été tournées, environ 30’ d’images, enregistrant les travaux des tunnels, ainsi que des scènes de la vie quotidienne du camp (appel, repas, fouille, office religieux, théâtre…). Le film de J. Sturges, avec Steve McQueen, "The great escape" (Etats-Unis, 1963) s’inspire de l’histoire de l’OFLAG XVIIA. D’autres images clandestines, filmées à Paris pendant l’Occupation, ont été montées sous le titre "La caméra sous la botte", un film sorti en 1944.

 

Armor Films producteur-distributeur du film