Un Premier campus où "tout est possible"

"Une expérience de vie étudiante avant l'heure" : c'est ce qu'ont vécu les lycéens du nouveau programme Premier Campus, organisé du 6 au 13 juillet sur le campus de Reims. Une cinquante d'élèves de Seconde, issus de 14 lycées d'Île-de-France, ont inauguré ce dispositif d'un nouveau genre destiné à des lycéens boursiers de l'enseignement secondaire. Objectif : les aider à réussir dans l'enseignement supérieur, quelle que soit la voie choisie. Reportage sur cette semaine d'immersion pédagogique riche en découvertes.

Un programme original conçu par des enseignants du secondaire et du supérieur

Premier campus se donne pour objectif d’aider les lycéens participants à exprimer une pensée claire, réfléchie, intelligible par autrui. Pour cela, les lycéens ont suivi un programme original d'une semaine, construit par une équipe mixte d’enseignants du secondaire et du supérieur, avec :

  • Des cours sur des thématiques qui dépassent les frontières entre les disciplines traditionnelles : "Médias et opinion publique", "Les migrations", "Effacement et dépassement des territoires", etc.
  • Des ateliers sur des compétences transversales : comprendre, rechercher, parler, analyser, lire, écrire
  • Des sessions sur la recherche documentaire et des "exposés sur site"
  • Des découvertes culturelles et ludiques

Penser par soi-même

Comprendre la complexité du monde, penser par soi-même, accepter la contradiction : dans ce “Premier Campus”, les lycéens ont exploré, en anticipation, les compétences et attitudes que les étudiants apprennent tout au long du premier cycle à Sciences Po.

Ce premier groupe de lycéens va continuer son parcours Premier Campus jusqu'au Bac, avec : 

  • 3 autres sessions intensives  de 8 jours : début de Première (vacances d’hiver 2018), fin de Première (juillet 2018), début de Terminale (vacances d’hiver 2019)
  • du mentorat tout au long du parcours

Une nouvelle cohorte de lycéens rejoindra le dispositif à l’été 2018. En phase d’incubation jusqu’en 2022, ce “Premier Campus” a pour ambition de développer un “kit” que d’autres établissements du secondaire et du supérieur pourront utiliser dans l’avenir.

En savoir plus :

Abonnez-vous à notre newsletter !

Un après-midi autour de Samuel Paty : ses ambitions  par Marc Lazar et Benoit Falaize

Un après-midi autour de Samuel Paty : ses ambitions par Marc Lazar et Benoit Falaize

Le 20 octobre prochain le Centre d’histoire et le séminaire sur l’enseignement scolaire de l’histoire organisent une demie journée de réflexion en hommage à Samuel Paty. Découvrez nos échanges avec Marc Lazar, directeur du Centre d’histoire de Sciences Po (CHSP) et Benoit Falaize, inspecteur général et chercheur-correspondant du Centre d’histoire de Sciences Po, modérateur de ce moment clef de libre expression.

Lire la suite
Horizon 2024 : les Jeux en débat

Horizon 2024 : les Jeux en débat

À un peu plus de 1 000 jours de l’ouverture des Jeux Olympiques et Paralympiques d’été qui se tiendront en France en 2024, le Certificat pour sportifs de haut niveau et l’École urbaine de Sciences Po ont lancé le 12 octobre un cycle de conférences dédié à cette olympiade française et à son héritage. Sur trois années, ce cycle ouvert à un large public proposera des analyses et des débats autour du sport, des multiples impacts sociétaux des Jeux et des transformations urbaines qui y sont associées.Objet inconnu

Lire la suite
“Au nom de la liberté scientifique” , Colloque en hommage à Fariba Abdelkhah

“Au nom de la liberté scientifique” , Colloque en hommage à Fariba Abdelkhah

Les 23 et 24 septembre se tenait un Colloque organisé par le Comité de soutien à Fariba Adelkhah, le séminaire “Penser en pensant à elle” du CERI (Centre de Recherche Internationales) et le FASOPO (Fonds d’Analyse des Sociétés Politiques) avec le soutien de la Mairie de Paris, de l’Agence Française de Développement (AFD) et de Sciences Po sur la thématique : “liberté scientifique et risques du métier : la recherche comme profession”.

Lire la suite
“Prendre conscience de ses libertés et agir” : portrait d’Antoine Laurent, alumnus engagé

“Prendre conscience de ses libertés et agir” : portrait d’Antoine Laurent, alumnus engagé

Antoine Laurent a seulement 25 ans lorsqu’il rejoint les opérations de l’ONG SOS Méditerranée, qui vient en aide aux personnes migrantes en mer Méditerranée. Pendant plus de deux ans, il participe activement aux missions de l’Aquarius, navire qui porte secours à plus de 30 000 personnes sur la route migratoire la plus meurtrière au monde avant d'être immobilisé pour des raisons politiques et judiciaires. Alumnus du master d’un an en Global Advanced Studies de PSIA, spécialité International Energy, il se lance ensuite en politique pour poursuivre ce combat. En avril 2021, il publie Journal de bord de l’Aquarius : Dans la peau d’un marin-sauveteur aux éditions Kero. Portrait d’un alumnus aux nombreuses vies, toujours engagé.

Lire la suite