Vertige littéraire à Jérusalem

Avec Le type qui voulait arrêter de mourir, Justine Bo, diplômée de Sciences Po, signe un roman sur un écrivain à succès qui se fait passer pour mort et s'enfuit à Jérusalem vivre une vie rêvée. Voir la vidéo.

On l'avait vue chanter il y a quelques années sur la scène de l’amphi Boutmy dans une comédie musicale mise en scène par le Bureau des Arts, l’association étudiante de Sciences Po. On l'avait ensuite aperçue sur Canal+. Puis, l’ancienne étudiante de Sciences Po est partie à New York réaliser des fictions et des reportages vidéos. Elle a retiré quelques lettres à son vrai nom pour signer un roman, puis deux, et maintenant un troisième. Justine Bo n'avait pas mis fin à ses pérégrinations ni à ses ambitions artistiques, bien au contraire. Voici son troisième roman paru à la rentrée 2016, Le type qui voulait arrêter de mourir : l'histoire d'un écrivain germanopratin, nommé Zakar Lerov, couvert comme il se doit, de femmes et de succès. La réussite ne le rend pas heureux. Il ne sait quel sens donner à sa vie. Quel but poursuivre quand on ne rencontre nulle part le moindre obstacle ? Par désir de rompre avec le quotidien, il se fait passer pour mort afin de voir à quoi ressemble la gloire posthume. Mais l’expérience ne fait que confirmer son nihilisme. Exilé à Jérusalem, oisif, le personnage de romancier disparu continue de chercher une issue dans les rencontres éphémères : « Avides de nier le néant, nos corps sont le terrain de guerres civiles silencieuses ». Heureusement, l’amour finit par arriver et s’incarne en la personne de la prostituée Bahia. L’espoir se dessine : « C'était comme si rien n'avait existé auparavant qui vaille la peine que l'on s'en rappelle. Chaque regard nouait nos esprits autant qu'il criait notre soif d'être l'un dans l'autre. Pour la première fois, je me reconnaissais en elle » (p 123). Cette rencontre suffira-t-elle à sauver le héros du désespoir ? Réponse à découvrir dans les dernières pages du livre. Mais à défaut de certitude sur les vertus de cet amour-là, il en est un autre dont le pouvoir ne fait aucun doute : celui du personnage envers la terre qui sert de décor au récit. Il est question d’« yeux voilés de lune » ou de « peau pleine de sagesses » : la plume de Justine Bo mêle le concret et l’abstrait en un style qui marie la nature à son personnage : « Si seulement la beauté des hommes pouvait, comme celle des oliviers, naître de ce qu’ils sont arides ».

 

En savoir plus

 

"Médias : la pression du sensationnel"

"On n'a pas besoin d'être journaliste pour s'intéresser aux médias". Notre Prof. de la semaine, l'économiste Julia Cagé, explique dans son cours sur l'avenir des médias les mécanismes à l'œuvre dans une industrie en pleine révolution. Avec une préoccupation majeure : comment préserver l'indépendance dans un secteur soumis à la pression du sensationnel et au poids de la concentration ? Un cours d'économie, et de démocratie. 

Lire la suite

La vie rêvée des algorithmes

La vie rêvée des algorithmes

Les algorithmes chiffrent le monde, le classent et prédisent notre avenir. Mais ce système de calcul très complexe nous a-t-il déjà tous phagocytés ? Comprendre les statistiques et cette forme nouvelle du lien social n’est pas mathématique mais relève d’un enjeu politique. C’est ce que démontre Dominique Cardon, professeur associé en sociologie au Médialab à Sciences Po, dans son livre, À quoi rêvent les algorithmes, nos vies à l’heure des big data, lauréat du jury prix du Livre Afci*.

Lire la suite
5 réformes pour bousculer la présidentielle

5 réformes pour bousculer la présidentielle

François Hollande en avait fait l’un des thèmes majeurs de sa campagne en 2012. Cinq années plus tard, en pleine campagne présidentielle, la jeunesse semble aujourd’hui être la grande absente des programmes des candidats. Lutte contre la corruption des élus, revenu universel, loi contre l’obsolescence programmée… les jeunes ne manquent pourtant pas d’idées ! Avec #Inventons2017, Sciences Po entend redonner voix aux moins de trente ans grâce à de nouvelles formes de démocratie participative. Explications.

Lire la suite
Euthanasie : comprendre les positions des candidats à la présidentielle

Euthanasie : comprendre les positions des candidats à la présidentielle

Par Virginie Tournay (CEVIPOF). La légalisation de l’euthanasie s’invite à chaque élection présidentielle parmi les questions de société, et celle de 2017 ne fait pas exception. Le mot ne signifie pourtant rien d’autre, littéralement, que la « mort douce », en grec, celle-ci pouvant être d’origine naturelle ou provoquée. Au cours des 20 dernières années, la mobilisation des associations et la médiatisation de cas tragiques ont transformé l’euthanasie en enjeu politique. The Conversation

Lire la suite
L'Europe est-elle menacée par les partis d'extrême droite ?

L'Europe est-elle menacée par les partis d'extrême droite ?

Ces dernières années, les partis d'extrême droite ont inexorablement gagné du terrain. L’Union européenne est-elle en passe de se cloisonner totalement ? Pas nécessairement. En raison de fortes disparités d'un pays à l'autre et une situation bien plus complexe qu'il n'y paraît, les Européens semblent en demande à la fois de davantage d'ouverture… et de plus de protection. Explications par Caterina Froio, chercheure au Centre d’études européennes et chercheure invitée à l’Université d’Oxford (réseau de recherche VOX-Pol) et Nonna Mayer, directrice de recherche émérite au CNRS, rattachée au Centre d’études européennes de Sciences Po.

Lire la suite

"Négocier au-delà des belles paroles"

Notre Prof. de la semaine vous ouvre les coulisses des négociations climatiques internationales. Tractations, pressions, jeux d'influence, vrais engagements et faux-semblants : Henri Landes, spécialiste des COP et co-auteur de l'ouvrage Le déni climatique, décrypte pour ses étudiants du campus de Poitiers la mécanique complexe et fragile sur laquelle repose l'avenir du globe. Au-delà des belles paroles, un épisode 16 qui ne se paye pas de mots.

Lire la suite

Sciences Po obtient le label Qualité Français langue étrangère

Sciences Po obtient le label Qualité Français langue étrangère

Sciences Po, grâce aux activités de son département des langues et de la Summer School du campus de Paris, a obtenu le label Qualité Français langue étrangère. La note maximale, celle des trois étoiles, a été attribuée pour la qualité des formations en Français langue étrangère (FLE), le professionnalisme et l’implication des enseignants et des personnels ainsi que les conditions dans lesquelles sont accueillis les étudiants.

Lire la suite
Sciences Po fête 10 ans d'excellence scientifique

Sciences Po fête 10 ans d'excellence scientifique

C'est le Graal de la recherche européenne : particulièrement sélectives, les bourses du Conseil Européen de la Recherche (European Research Council - ERC) distinguent chaque année les chercheurs les plus talentueux et les plus innovants du continent. Avec une communauté académique resserrée de 200 chercheurs permanents, Sciences Po peut s'enorgueillir de compter près de 12 % des lauréats ERC français en sciences humaines et sociales.

Lire la suite
La campagne présidentielle et le web

La campagne présidentielle et le web

Finies les longues nuits passées par les militants dévoués à coller des affiches ! Activisme en ligne, vidéos sur YouTube, campagnes Twitter... Internet est désormais devenu le terrain de jeu privilégié des candidats à la présidentielle pour se rendre visibles. Mais cela contribue-t-il pour autant à la qualité du débat démocratique ? Thierry Vedel, chercheur CNRS au Centre d’études politiques de Sciences Po (CEVIPOF) s’intéresse aux transformations contemporaines de la communication politique. Il nous détaille quels rapports entretiennent aujourd’hui le web et la campagne présidentielle.

Lire la suite