Sciences Po se mobilise pour les réfugiés

Face à la crise migratoire qui touche l’Europe et la France, Sciences Po souhaite contribuer à l’insertion des réfugiés. Un groupe d'une vingtaine de réfugiés âgés de 20 à 40 ans bénéficieront dans les semaines qui viennent de cours de langue en français et en anglais. En tant qu'auditeurs libres, ils accèderont également aux ressources pédagogiques de Sciences Po. Explications en images. 

L’initiative du projet revient à une étudiante de Sciences Po membre de l'ONG Kiron et l'association l'Insertion du cœur. Ce soutien linguistique s’appuie sur la grande expérience de Sciences Po en matière d’enseignement du français langue étrangère. L’objectif est de leur permettre d’améliorer leur niveau de langue, condition essentielle à leur intégration dans leur pays d’accueil. En complément des cours proprement dits, des ateliers de conversation avec des étudiants et des personnels volontaires seront mis en place. 

La maîtrise de la langue, condition essentielle à l'intégration

Les réfugiés auront accès aux ressources pédagogiques de Sciences Po : Moocs, e-cours, e-learning en langues, ressources documentaires. Ils pourront également participer à la vie étudiante à travers les activités proposées par les associations, les cours de sport et les événements de l’établissement.

«Sciences Po est une école ouverte sur le monde qui aborde les enjeux contemporains sous un angle académique tout en veillant à être engagée dans la vie de notre pays. Tout au long de son histoire, notre institution a accueilli des réfugiés dans ses murs. Notre volonté est de faire preuve d’humanité, mais aussi de développer chez nos élèves le sens de l’action en encourageant leurs engagements citoyens. Aussi, face à la situation des migrants, à laquelle nos élèves sont très attentifs, il nous a semblé nécessaire que Sciences Po se mobilise dans le cadre de ses missions d’enseignement», précise Frédéric Mion, directeur de Sciences Po.

Contact : refugees.contact@sciencespo.fr

Sciences Po parmi les meilleures institutions de recherche en économie au monde

Sciences Po parmi les meilleures institutions de recherche en économie au monde

Les classements Ideas 2016 de la recherche en économie viennent d’être publiés. Établis à partir de la base de données Repec (Research papers in economics), ils se fondent sur les publications et citations scientifiques des dix dernières années. Sciences Po s'y classe parmi les 5% des meilleures institutions de recherche en économie au monde, aux côtés d’Harvard, la première, du Massachussets Institute of Technology (MIT) et de la London School of Economics (LSE).

Lire la suite

"Le blasphème est autant politique que religieux"

Dans son ouvrage, Les bûchers de la liberté, Anastasia Colosimo, doctorante à Sciences Po, analyse la notion de blasphème - d'une actualité brûlante - et ses évolutions. Elle révèle à quel point son usage reste ancré, alors même qu’il aurait dû disparaître dans des sociétés laïques. Et combien ses nouvelles acceptions peuvent s’avérer dangereuses. Explications.  

Lire la suite

"Faire des cartes, c’est acquérir un regard critique"

L’atelier de cartographie de Sciences Po fêtait ses 20 ans en 2015. Depuis sa création, il a imposé la carte comme un outil pédagogique innovant et interdisciplinaire, une marque de fabrique de la formation à Sciences Po. Un savoir-faire unique mis à disposition du grand public grâce à une cartothèque en ligne qui vient de faire peau neuve. Retour sur cette aventure de passionnés avec Patrice Mitrano, géographe-cartographe à l’atelier depuis 18 ans.

Lire la suite
“Génération Erasmus” au pouvoir : 3 questions à Sandro Gozi

“Génération Erasmus” au pouvoir : 3 questions à Sandro Gozi

Sandro Gozi, secrétaire d’État italien aux affaires européennes - et enseignant à Sciences Po depuis une quinzaine d'années - donnera une conférence le 18 mai 2016 sur le thème de son dernier livre, intitulé Génération Erasmus. Ils sont déjà au pouvoir (éd. Plon). Dans cet ouvrage, il met en lumière l'arrivée d'une nouvelle génération de dirigeants, anciens Erasmus comme lui, qui renouvellent les perspectives d'avenir pour l'Union. Entretien. 

Lire la suite
Le retour inattendu de la tolérance

Le retour inattendu de la tolérance

Tous les ans, la Commission nationale consultative des droits de l’homme (CNCDH) remet au premier ministre un rapport sur « La lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la xénophobie », qui dresse le bilan tant des actes racistes – tels que les recense le ministère de l’Intérieur – que des préjugés, mesurés depuis 1990 par un sondage auprès d’un échantillon national représentatif de la population adulte résidant en France métropolitaine.

Lire la suite
Le système de santé français à l'honneur dans “The Lancet”

Le système de santé français à l'honneur dans “The Lancet”

Des chercheurs de Sciences Po dans une revue médicale ? C'est une première que l'on doit à trois chercheurs du Centre de Sociologie des Organisations de Sciences Po. Daniel Benamouzig, Henri Bergeron et Patrick Castel ont publié dans un numéro spécial de la prestigieuse revue scientifique The Lancet (eng.) portant sur le système de santé français. Entretien en vidéo. 

Lire la suite
Jean-Claude Casanova,

Jean-Claude Casanova, "l'intellectuel pluridisciplinaire", président de la FNSP de 2007 à 2016

Économiste et intellectuel libéral, Jean-Claude Casanova, à qui Olivier Duhamel vient de succéder à la présidence de la Fondation Nationale des Sciences Politiques (FNSP), a participé à tous les aspects de la vie de Sciences Po, où il a enseigné dès 1963. Fervent défenseur de l'autonomie universitaire et de l'originalité du projet éducatif de Sciences Po, il quitte la présidence de la FNSP qu'il assurait depuis 2007. Portrait. 

Lire la suite
Olivier Duhamel, nouveau Président de la FNSP

Olivier Duhamel, nouveau Président de la FNSP

Mardi 10 mai 2016, le Conseil d’administration de la Fondation Nationale des Sciences Politiques (FNSP), une des deux instances de gouvernance de Sciences Po, a élu à sa présidence Olivier Duhamel, Professeur émérite des universités à Sciences Po. Il succède à Jean-Claude Casanova, professeur émérite des universités, qui en assurait la présidence depuis 2007.

Lire la suite