Sciences Po se mobilise pour les réfugiés

Face à la crise migratoire qui touche l’Europe et la France, Sciences Po souhaite contribuer à l’insertion des réfugiés. Un groupe d'une vingtaine de réfugiés âgés de 20 à 40 ans bénéficieront dans les semaines qui viennent de cours de langue en français et en anglais. En tant qu'auditeurs libres, ils accèderont également aux ressources pédagogiques de Sciences Po. Explications en images. 

L’initiative du projet revient à une étudiante de Sciences Po membre de l'ONG Kiron et l'association l'Insertion du cœur. Ce soutien linguistique s’appuie sur la grande expérience de Sciences Po en matière d’enseignement du français langue étrangère. L’objectif est de leur permettre d’améliorer leur niveau de langue, condition essentielle à leur intégration dans leur pays d’accueil. En complément des cours proprement dits, des ateliers de conversation avec des étudiants et des personnels volontaires seront mis en place. 

La maîtrise de la langue, condition essentielle à l'intégration

Les réfugiés auront accès aux ressources pédagogiques de Sciences Po : Moocs, e-cours, e-learning en langues, ressources documentaires. Ils pourront également participer à la vie étudiante à travers les activités proposées par les associations, les cours de sport et les événements de l’établissement.

«Sciences Po est une école ouverte sur le monde qui aborde les enjeux contemporains sous un angle académique tout en veillant à être engagée dans la vie de notre pays. Tout au long de son histoire, notre institution a accueilli des réfugiés dans ses murs. Notre volonté est de faire preuve d’humanité, mais aussi de développer chez nos élèves le sens de l’action en encourageant leurs engagements citoyens. Aussi, face à la situation des migrants, à laquelle nos élèves sont très attentifs, il nous a semblé nécessaire que Sciences Po se mobilise dans le cadre de ses missions d’enseignement», précise Frédéric Mion, directeur de Sciences Po.

Contact : refugees.contact@sciencespo.fr

“A Sciences Po, on apprend l’engagement”

“A Sciences Po, on apprend l’engagement”

A peine diplômés de Sciences Po, Sophie Briante Guillemont et Hugo Ferrer ont créé une start-up inédite : ils accompagnent les candidats aux élections législatives en imaginant de A à Z leur campagne électorale. De la stratégie de communication au management de l’équipe de campagne. Rencontre.

Lire la suite
“On n’écrit pas seulement avec sa mémoire, mais avec la vie des autres”

“On n’écrit pas seulement avec sa mémoire, mais avec la vie des autres”

Romancier, poète, essayiste, l’académicien, Dany Laferrière porte en lui une vision du monde, poétique mais aussi politique. Son histoire personnelle, celle d’un exilé d'Haïti, son île natale, c'est l'histoire d'une résistance à la dictature, mais aussi la quête infinie de la liberté et de l'harmonie avec l'Autre. Alors pourquoi l'inviter à Sciences Po pour inaugurer la rentrée des étudiants du Collège universitaire?

Parce que ce moment unique ne peut qu’enrichir les étudiants de Sciences Po. L'écrivain en est convaincu : “Les romans, la poésie, le regard de l’écrivain ont leur importance dans la zone de sensibilité d’une jeune femme ou d’un jeune homme qui veut non seulement comprendre le monde, mais agir sur le monde”.

Lire la suite
“Les algorithmes peuvent aider Aung San Suu Kyi à reconstruire la Birmanie”

“Les algorithmes peuvent aider Aung San Suu Kyi à reconstruire la Birmanie”

Sciences Po fourmille d’entrepreneurs. Data science, fabrication de mousses de fruits label musical, marques de vêtements ou encore jeux pour enfants, les exemples de start-up fondées par des anciens du 27, rue Saint-Guillaume s'enchaînent et ne se ressemblent pas. En voici un, éloquent : Paul Duan, 23 ans, diplômé de Sciences Po et fondateur de la toute jeune société Bayes Impact, une ONG qui veut résoudre des problèmes critiques de société en utilisant les algorithmes. Portrait

Lire la suite
Kit de survie pour nouveaux arrivants

Kit de survie pour nouveaux arrivants

Finies les vacances, c’est la rentrée ! Et vous commencez à Sciences Po. Inscriptions administratives et pédagogiques, vie associative, vocabulaire maison et un nouvel emploi du temps vous attendent. En somme, un nouveau monde ! Voilà le guide pour vous aider à faire vos premiers pas. 

Lire la suite
Parents : 7 raisons d’envoyer votre enfant à Sciences Po

Parents : 7 raisons d’envoyer votre enfant à Sciences Po

Vous vous remettez à peine de son entrée en CP. Autant dire que la perspective que votre tout-petit(e) passe le Bac à la fin de l'année vous paraît surréaliste. Quant à savoir s'il faut ou pas lui conseiller d'aller à Sciences Po, voilà qui relève de la science-fiction. Nous ne pouvons pas grand-chose pour vous aider à passer le cap. Nous sommes sûrs en revanche que Sciences Po va aider votre enfant à se construire un parcours qui lui ressemble. Voici pourquoi :

Lire la suite

"Découvrir un pays qui tranche avec ma culture d'origine"

A Sciences Po, tous les élèves du Collège universitaire (1er cycle) passent leur troisième année d’études à l’étranger, en stage ou dans une université partenaire. Marion Vonfeld a fait un choix atypique : après avoir étudié pendant deux ans les relations transatlantiques sur le campus de Reims, elle a décidé d’aller passer sa troisième année à l’Universidad ICESI de Cali, une ville de l’ouest de la Colombie.

Lire la suite