L’économie en BD

Cet été, la librairie de Sciences Po vous fait partager sa bibliothèque idéale. Du roman au manuel pratique, en passant par la bande dessinée, une sélection de livres pour mieux comprendre le monde ! Cette semaine, Economix, la très sérieuse histoire de l’économie... en bande dessinée. 

300 pages, il n’en fallait pas moins pour aborder l’histoire de l’économie du XVIIe siècle à aujourd’hui ! Best-seller aux États-Unis, Economix traite avec beaucoup d’humour, - et de rigueur -, des tournants économiques historiques et des thèses des grands auteurs classiques. Les pensées d’Adam Smith, l’un des fondateurs du libéralisme économique, de David Ricardo, père du libre-échange, ou encore celle du très célèbre John Maynard Keynes, penseur de la macroéconomie keynésienne, sont largement détaillées et expliquées. Sans oublier des économistes plus contemporains, tel Thomas Piketty, auteur à succès du Capital au XXIe siècle.

La crise économique de 1929, l’industrialisation, l’émergence de Wall-street... n’auront plus de secrets pour vous.

À lire

Michael Goodwin, Dan E. Burr, Economix ; la première histoire de l'économie en BD, Les Arènes BD 

Nos autres lectures d’été

La librairie de Sciences Po

 Abonnez-vous à notre newsletter

On vous dit tout sur le Collège universitaire !

On vous dit tout sur le Collège universitaire !

Le Collège universitaire, qui donne le grade de bachelor, est la formation de premier cycle de Sciences Po. On répond à vos questions concernant les procédures d'admission, la préparation aux épreuves, les enseignements ou encore la vie quotidienne sur les sept campus de Sciences Po dans nos émissions live en français le 14 novembre à 19h30 et en anglais le 26 novembre à 14h.

Lire la suite
“La fiction permet d’évoquer des questions qui traversent la société”

“La fiction permet d’évoquer des questions qui traversent la société”

Passée par la London School of Economics et par Sciences Po, Fanny Herrero débute une carrière de comédienne avant de devenir scénariste. Elle est la créatrice et la femme-orchestre de l’écriture de la série Dix pour cent, dont la très attendue troisième saison démarre le 14 novembre 2018. Rencontre avec cette "showrunner" qui a façonné la série phare de France 2.

Lire la suite
70 chefs d’État au Paris Peace Forum

70 chefs d’État au Paris Peace Forum

Du 11 au 13 novembre 2018, se tient à Paris la première édition du Paris Peace Forum. Initié par le président Emmanuel Macron et co-organisé par 6 membres fondateurs dont Sciences Po, ce forum réunit de nombreux acteurs de la gouvernance mondiale. 70 chefs d’État ont répondu présents.

Lire la suite
États-Unis : des militants écologistes de plus en plus organisés

États-Unis : des militants écologistes de plus en plus organisés

Par Mario Del Pero (CHSP). Les questions environnementales n’ont certes pas été au centre de la campagne des midterms au États-Unis. Mais cette réalité ne signifie pas que le déni de Donald Trump concernant le dérèglement climatique et le démantèlement des règles établies par Barack Obama n’ont pas suscité dans le pays une riposte vigoureuse, et souvent efficace, voire une forme de résistance.

Lire la suite
Nos campus en régions vous ouvrent leurs portes !

Nos campus en régions vous ouvrent leurs portes !

Vous êtes lycéen, vous voulez vous porter candidat à Sciences Po ? Enseignements, vie de campus : venez poser toutes vos questions lors des Journées Portes Ouvertes de nos campus en régions. Une occasion unique de rencontrer étudiants, professeurs et responsables pédagogiques du Collège universitaire (le 1er cycle de Sciences Po en trois ans).

Lire la suite
Engagée pour les océans

Engagée pour les océans

À l’occasion de la Semaine des Océans à Sciences Po, nous avons rencontré Ève Isambourg, étudiante en 3ème année du Collège universitaire et activiste pour la protection des océans. Après deux ans sur les bancs du campus de Paris, Ève a consacré sa troisième année à l’étranger à mobiliser les esprits sur les questions océaniques autour du monde. Dernière étape de sa mission et non des moindres : une conférence devant l’ONU à New York.

Lire la suite

"La guerre m'a fait oublier bien des choses..."

Au milieu de la Première guerre mondiale, alors que la France connaissait une hécatombe sans précédent, ont été créés des enseignements spéciaux pour les officiers blessés au front. Œuvre patriotique, ces enseignements eurent lieu à l’École libre des Sciences politiques - le premier nom de Sciences Po - alors dirigée par Eugène d’Eichthal, de 1916 à 1920. Une promesse d’avenir pour ces hommes qui sortaient de l’horreur.

Lire la suite
1918 et la guerre

1918 et la guerre "mondiale" : la naissance d'un récit géopolitique

Par Karoline Postel-Vinay (CERI). La guerre qui s’acheva à l’automne 1918 portait le nom de « grande guerre » en France et de « great war » en Angleterre. En Allemagne, elle n’était pas « grande » mais planétaire, et s’appelait « Weltkrieg » ou « guerre mondiale ». De même aux États-Unis où, depuis le printemps 1917, on la nommait « world war ». Ce décalage de terminologie recouvrait une différence de vision géopolitique. Le terme de « guerre mondiale » et ce à quoi il faisait, et fait encore, référence – c’est-à-dire un conflit proprement planétaire, englobant tous les pays – n’était pas encore universellement reconnu.

Lire la suite