Décès de Pierre Milza, un des plus grands professeurs de Sciences Po

Pierre Milza, historien, éminent spécialiste de l’histoire politique et culturelle contemporaine, de l’Italie et des relations internationales, qui a joué un rôle majeur dans l’histoire de sa discipline à Sciences Po et, plus largement, dans l’histoire de l'institution où il enseigna de 1968 à 2000 est décédé le 28 février 2018. Avec lui c'est un des plus grands professeurs de Sciences Po qui disparaît. 

Ancien instituteur, agrégé et docteur en histoire, Pierre Milza fut un professeur et un pédagogue, soucieux d’une diffusion de qualité et d’un dialogue constant avec le plus grand nombre – comme en témoignent ses cours et ses manuels, co-écrits avec son collègue et ami Serge Berstein, devenus de véritables classiques pour des générations d’étudiants. Directeur de collections (chez Fernand Nathan, Hatier, Autrement, etc.), il fut un auteur prolixe, autant qu’un éditeur inspiré.

Un inlassable "entrepreneur académique" dont les ouvrages ont marqué des générations d'étudiants

À Sciences Po, où il fut nommé professeur des universités en 1978, après avoir été recruté comme assistant en 1968, Pierre Milza fut, avec Serge Berstein, un inlassable « entrepreneur académique » et un fervent défenseur de la discipline historique, fondateur et premier directeur du Centre d’histoire de l’Europe du Vingtième Siècle de Sciences Po en 1984, au sein duquel il a intégré le service des Archives d’histoire contemporaine ; qu’il dirigea quinze ans, jusqu’en 2000.

De sa thèse d’État sur Français et Italiens à la fin du 19e siècle. Aux origines du rapprochement franco-italien de 1900-1902 (École française de Rome, 1981) à ses ouvrages consacrés à des grandes personnalités transalpines du XIXème et du XXème siècle, Pierre Milza s’est imposé comme l’un des principaux spécialistes de l’histoire de l’Italie contemporaine, en particulier du fascisme, un champ qu’il a développé en créant un groupe de recherche sur l’histoire contemporaine de l’Italie et en présidant le Comité franco-italien d’études historiques. Il s’est intéressé également à l’histoire de la France,  a animé un séminaire fameux au Centre d’histoire de l’Europe du Vingtième Siècle de Sciences Po, dirigé la Revue d’histoire moderne et contemporaine et suivi de très nombreuses thèses, formant ainsi une génération d’historiens et d’historiennes, dont des italianistes de premier plan.

Un spécialiste des fascismes et des extrêmes-droites européennes

Dans la continuité de ses maîtres, Pierre Renouvin et Jean-Baptiste Duroselle, Pierre Milza fut également un éminent représentant de l’École française d’histoire des relations internationales qu’il a contribué à renouveler en s’intéressant de manière pionnière aux jeux d’échelle (des migrants anonymes aux hommes d’État fameux ; du village aux banlieues ouvrières), aux « forces profondes » – opinion publique, mentalités, représentations, cultures –, à l’analyse « à chaud » de l’évolution du monde (Le nouveau désordre mondial, Flammarion, 1983), à l’histoire globale des migrations (dir. Les Italiens en France de 1914 à 1940, Rome, EFR, 1986), autant qu’aux « grands décideurs » auxquels il a consacré de grandes biographies (Mussolini, Fayard 1999 ; Verdi, Perrin, 2001 ; Napoléon III, Fayard, 2004 ; Voltaire, Perrin, 2007, Garibaldi, Fayard, 2012 ; Pie XII, Paris, Fayard, 2014) qui ont connu un succès populaire et ont été couronnées par des prix prestigieux.

Homme d’engagement, historien du politique du XIXe siècle au temps présent, Pierre Milza a apporté sa pierre au débat historiographique sur les fascismes et les extrêmes-droites européennes, adoptant une perspective comparée, attentive aux contextes et aux pratiques, ainsi qu’une contribution importante à la réflexion sur le concept de totalitarisme (Fascisme français. Passé et Présent, Paris, Flammarion, 1987 et L’Europe en chemise noire. Les extrêmes droites européennes de 1945 à nos jours, Paris, Fayard, 2002).

Ouvrir l'étude historique des immigrations

« Migrant, inconfortablement posté entre deux cultures cousines et pourtant dissemblables », ayant contribué à ouvrir l’étude historique des immigrations, dont celle des Italiens en France, Pierre Milza nous invite à l’accompagner dans son Voyage en Ritalie (Paris, Plon, 1993), à la fois essai d’égo-histoire personnelle et intellectuelle et brillante synthèse des connaissances de la présence italienne dans notre pays. Ses élèves lui ont rendu hommage dans des Mélanges en l’honneur de Pierre Milza. D’Italie et d’ailleurs (Rennes, PUR, 2014).

Dynamique, ouvert d’esprit, profondément humain, Pierre Milza, dont la notoriété scientifique était connue et reconnue, notamment en France et en Italie -  les nombreuses distinctions qu’il a reçues en témoignent - était, à bien des égards, l’un des meilleurs représentants de la communauté académique de Sciences Po.

Marc Lazar et Marie Scot

Le migrant est l’avenir du monde

Le migrant est l’avenir du monde

Par Bertrand Badie (CERI). Le débat sur la migration est stupéfiant et pourtant il dure, s’enlise et même s’encastre dans l’ordinaire de notre culture politique contemporaine. Il paralyse l’Europe qui en parle tout le temps, mais n’en délibère jamais. Il envahit les propagandes partisanes et s’impose comme une sorte de friandise électorale dont se délectent les populistes de tous poils, de droite et maintenant d’une certaine gauche. Il tétanise les gouvernements qui craignent que le respect de la vérité ou qu’un sursaut d’humanisme ne leur vaillent une chute dans les sondages.

Lire la suite
“L’écosystème français des startups est fascinant !”

“L’écosystème français des startups est fascinant !”

Le 11 octobre dernier, les équipes de Station F intervenaient devant les étudiants de Sciences Po pour leur parler de la vie au sein de l'incubateur parisien, l'une des plus grandes pépinières de startups du monde. La directrice de Station F, Roxanne Varza, diplômée de Sciences Po, a notamment insisté sur la richesse des possibilités offertes par l'écosystème français aux entrepreneurs qui veulent se lancer, Paris demeurant injustement sous-estimée dans le monde de la tech. Elle a aussi présenté la "méthode Station F" pour révéler le potentiel des créateurs d'entreprises. Entretien. 

Lire la suite

"Où étiez-vous le 13 novembre ?"

À l’occasion de la Nuit du droit, un des amphithéâtres de Sciences Po s’est transformé en tribunal correctionnel. Pendant deux heures, des professionnels du droit sont venus mettre en scène la difficulté de leur quotidien. Quand la justice tente de démêler le vrai du faux, entre amour maternel et fanatisme.

Lire la suite
Nos campus en régions vous ouvrent leurs portes !

Nos campus en régions vous ouvrent leurs portes !

Vous êtes lycéen, vous voulez vous porter candidat à Sciences Po ? Enseignements, vie de campus : venez poser toutes vos questions lors des Journées Portes Ouvertes de nos campus en régions. Une occasion unique de rencontrer étudiants, professeurs et responsables pédagogiques du Collège universitaire (le 1er cycle de Sciences Po en trois ans).

Lire la suite
Sciences Po lance sa plus grande campagne de levée de fonds

Sciences Po lance sa plus grande campagne de levée de fonds

Sans le mécénat, Sciences Po n’existerait pas. Ni les fameuses Conventions Éducation Prioritaire. Depuis de nombreuses années, l’engagement des mécènes a rendu possible d’innombrables projets, notamment en matière d’innovation sociale. Sciences Po dévoile aujourd’hui la plus ambitieuse campagne de levée de fonds de son histoire. Objectif : lever 100 millions d’euros d’ici 2022, date anniversaire des 150 ans de l’institution. Et former une génération engagée, capable de comprendre et de transformer le monde de demain.

Lire la suite
Espoirs et illusions à l’heure de l’Amérique de Donald Trump

Espoirs et illusions à l’heure de l’Amérique de Donald Trump

Par Karoline Postel-Vinay (CERI). L’ouverture de l’Assemblée Générale de l’Organisation des Nations unies (ONU) offre, chaque année, l’occasion de photographier le paysage diplomatique mondial. C’est également un moment propice pour apprécier les talents théâtraux des chefs d’Etat et de gouvernement : Nikita Khrouchtchev brandissant sa chaussure en 1960, Fidel Castro et son discours-fleuve la même année, Mouammar Kadhafi déchirant la charte de l’ONU en 2009… L’enceinte des Nations unies devient alors, littéralement, une « scène » internationale où une multitude de visions du monde se rencontrent, se confrontent et s’affrontent.

Lire la suite
“Ce qui nous intéresse ? L’ouverture d’esprit !”

“Ce qui nous intéresse ? L’ouverture d’esprit !”

Chaque année, le Forum Carrières de Sciences Po offre aux étudiants et jeunes diplômés l’opportunité de préparer au mieux leur avenir professionnel. Ce vendredi 28 septembre 2018, vous avez été près de 1500 à répondre présents pour échanger avec des recruteurs. Retour en images sur ce moment fort de la rentrée.

Lire la suite
La pratique de la musique est-elle bénéfique aux écoliers ?

La pratique de la musique est-elle bénéfique aux écoliers ?

Par Philippe Coulangeon (OSC). Pour la deuxième année consécutive, en 2018, les ministres de l’Éducation nationale et de la Culture se sont associés pour une rentrée en musique dans les écoles, collèges et lycées. Comme l’année précédente, il s’agissait d’accueillir les élèves « par des chants ou des concerts afin de commencer l’année sous le signe de la joie et de la sérénité », selon les mots du communiqué de presse officiel.

Lire la suite
Les meilleures copies 2018

Les meilleures copies 2018

Commenter Le Roman inachevé de Louis Aragon, se demander si la Résistance a contribué à transformer la République, ou présenter un extrait de l’autobiographie de Simone Veil, ce sont quelques-unes des épreuves sur lesquelles ont planché les candidats à l’entrée en première année à Sciences Po en 2018. Retrouvez leurs meilleures copies.

Lire la suite