“Des villes qui n’oublient personne”

Directeur exécutif d’ONU-Habitat, - le programme des Nations Unies dédié à l’urbanisme -, Joan Clos est l’invité exceptionnel de la rentrée de l’École urbaine de Sciences Po. Cet ancien maire de Barcelone, connu entre autres pour avoir mené des programmes d’urbanisme de grande envergure, donnera une conférence aux étudiants ce 1er septembre 2017. Son credo ? L’urbanisation comme source de richesses et le « droit à la ville » pour tous. Interview.

La population urbaine devrait doubler à l'horizon 2050 faisant de l’urbanisation une des tendances majeures du 21e siècle. Vous en dressez un tableau inquiétant en constatant que "nous avons perdu la connaissance de base de la construction de villes"...

L’urbanisation affecte nos vies bien plus que nous l’imaginons. Tous les enjeux du développement durable dans les domaines du logement, des infrastructures, de l’éducation, de la santé, de la sécurité alimentaire, d’emplois décents, de la préservation des ressources naturelles... sont concentrés dans les villes. Pourtant, il y a peu de débat public sur les tendances négatives de cette urbanisation. Son impact n’a pas été non plus suffisamment analysé ces dernières décennies.

Des analyses récentes ont pourtant révélé que les pratiques urbaines actuelles sont insoutenables, même si l'urbanisation reste le principal moteur du développement économique. La diminution de la planification urbaine conduit à une urbanisation spontanée qui s’accompagne d’une croissance de la pauvreté, d’une expansion urbaine accrue, d’une diminution de l’espace public et d’une augmentation de la consommation d'énergie.

Le Nouvel Agenda Urbain contenu dans la déclaration de Quito sur le logement et le développement durable (Habitat III) met l’accent sur des villes et des établissements humains “ouverts à tous, sûrs, résilients et durables”. Quelles mesures concrètes peuvent être mises en place ? Quels en seront les acteurs ?

Le Nouvel Agenda Urbain présente un changement de paradigme fondé sur la science des villes. La recherche et l'analyse en urbanisation peuvent générer de la richesse, de la prospérité et du progrès humain pour les citadins actuels et futurs, en particulier dans les pays en développement qui vivront des transformations urbaines majeures.

La reconnaissance du pouvoir transformateur de l'urbanisation est une étape historique avec l’objectif n°11 dédié aux villes et aux établissements humains. Face aux défis auxquels notre monde est confronté, nous avons compris que les villes pouvaient être sources de solutions plutôt que causes de problèmes. Si elle est bien planifiée et bien gérée, l'urbanisation est un outil puissant pour le développement durable, tant pour les pays en développement que pour les pays développés.

Le Nouvel Agenda Urbain est essentiel au succès de l’Agenda 2030 du développement durable*. Il repose sur cinq piliers principaux : les politiques urbaines nationales, le droit et la réglementation, la conception et la planification urbaine, le financement et, bien sûr, la mise en œuvre locale. Pour mettre ces stratégies en place, cela exige des compromis de toutes les parties prenantes.

D’un côté il est nécessaire de renforcer le pouvoir des autorités locales. De l’autre, les gouvernements centraux ne reconnaissent pas leur responsabilité dans la mise en place d’une urbanisation de qualité. Le Nouvel Agenda Urbain est un appel urgent pour que les États assument leurs responsabilités dans le processus d'urbanisation et établissent des politiques urbaines nationales.

Le Nouvel Agenda reconnaît un "droit à la ville"  pour tous les citoyens. Pourquoi est-ce important ?

C’est une vision partagée des villes “pour tous”, appelant à “ne laisser personne derrière”. En se référant à l'utilisation et à la jouissance égales des villes, il s’agit de promouvoir l'inclusivité et de favoriser la prospérité et la qualité de vie pour tous. La bonne urbanisation crée de la valeur qui doit être partagée par une variété d’acteurs et non réservée à quelques-uns. C’est ce que recouvre le “droit à la ville” L'urbanisation est un projet social. Planifier et concevoir un espace public approprié est un moyen de garantir les droits dans la ville, ainsi que le logement abordable, l'accès à la mobilité et la production durable.

Quelles sont les principales suggestions d'ONU-Habitat pour mettre en œuvre des politiques durables dans les régions métropolitaines politiquement et administrativement fragmentées? Comment faire face aux territoires qui ne veulent pas coopérer ?

Maintenant plus que jamais, les aires métropolitaines, en raison de leur concentration de population et d'activités, jouent un rôle clé dans le développement des nations. La coopération métropolitaine peut aider à résoudre des problèmes dans plusieurs domaines stratégiques, en vue d'assurer la compétitivité, l'attractivité et l'inclusion sociale et la cohésion de l'ensemble de la région métropolitaine, conformément aux principes du développement durable. La gouvernance métropolitaine exige un cadre juridique et institutionnel clair, un plan financier solide et une bonne planification et conception urbaine. Nos villes s'étendent rapidement, aussi autant commencer à innover très vite en terme de gouvernance supralocale.

*Adopté le 25 septembre 2015 par les chefs d’État et de Gouvernement réunis lors du Sommet spécial sur le développement durable, l’Agenda 2030 fixe 17 objectifs de développement durable (ODD) pour répondre aux défis de la mondialisation en se fondant sur les 3 composantes - environnement, social et économie - du développement durable.

En savoir plus

L'École urbaine de Sciences Po

Abonnez-vous à notre newsletter !

“Sciences Po valorise l’engagement

“Sciences Po valorise l’engagement"

Ils viennent de France ou d’ailleurs. Ils sont fraîchement diplômés du bac ou de son équivalent à l’étranger. Ils souhaitent travailler dans la fonction publique, dans le marketing, dans le journalisme ou encore dans l’humanitaire. Ils ont choisi d’étudier à Sciences Po. C’est la rentrée et nous vous faisons découvrir nos “premières années”.  Cette semaine, place à Léa Moukanas, étudiante sur le campus de Paris, qui se passionne pour…  les questions de santé.

Lire la suite
Femmes-hommes : 10 idées pour faire avancer l'égalité

Femmes-hommes : 10 idées pour faire avancer l'égalité

C’était en 2010 : Sciences Po innovait en créant un programme de recherche et d’enseignements des savoirs sur le genre. Un engagement précurseur qui s’intègre désormais - depuis 2014 - à une politique globale en faveur de l’égalité réelle. L’action pionnière de Sciences Po a été reconnue par le programme HeForShe de l’ONU, qui a nommé Frédéric Mion, son directeur parmi les 10 champions universitaires mondiaux pour l’égalité femmes-hommes. À l’occasion de la publication du second Rapport pour l’égalité hommes-femmes HeForShe IMPACT, retour sur 10 actions testées à Sciences Po pour faire avancer les mentalités et les pratiques.

Lire la suite
Le campus du Havre fête ses 10 ans

Le campus du Havre fête ses 10 ans

Je savais que le campus du Havre était le bon endroit pour moi !”. Alice Jetin-Duceux, étudiante en première année, ne cache pas son plaisir d’effectuer sa rentrée aux côtés des 160 autres étudiants du campus du Havre. Mais cette rentrée 2017 a aussi une tonalité particulière pour Sciences Po. Il y a tout juste 10 ans, le campus du Havre ouvrait en effet ses portes à sa première promotion. A l'occasion de cet anniversaire, souvenirs et récits d'étudiants et d'anciens.

Lire la suite
À la recherche des cités perdues

À la recherche des cités perdues

Thomas Chaney, chercheur au Département d’économie à Sciences Po, est spécialiste du commerce international, de la finance et des réseaux. Lauréat de nombreux prix, et nominé cette année au prestigieux Prix du meilleur jeune économiste, il mène des recherches qui croisent modèles théoriques et d’autres champs inattendus comme... l’archéologie. Ou comment un économiste s’est mis en quête de cités disparues il y a plusieurs millénaires à l’aide d’équations.

Lire la suite
Journées du Patrimoine : 1700 visiteurs à l'Artillerie

Journées du Patrimoine : 1700 visiteurs à l'Artillerie

Qui pourrait soupçonner que cette porte discrète, à l’ombre de l’orgueilleuse façade baroque de l’Église Saint Thomas d’Aquin, ouvre sur un cloître du XVIIè siècle en plein Paris ? Acquis par Sciences Po fin 2016, le site de l’hôtel de l’Artillerie ouvrait ses portes au public pour la première fois samedi 16 septembre, à l’occasion des Journées du Patrimoine. Des centaines de visiteurs ont saisi cette occasion unique de découvrir ce site avant le début des travaux qui en feront le nouveau coeur du campus parisien de Sciences Po, en 2021.

Lire la suite

"Je veux défendre la dignité humaine et la liberté"

Ils viennent de France ou d’ailleurs. Ils sont fraîchement diplômés du bac ou de son équivalent à l’étranger. Ils souhaitent travailler dans la fonction publique, dans le marketing, dans le journalisme ou encore dans l’humanitaire. Ils ont choisi d’étudier à Sciences Po. C’est la rentrée et nous vous faisons découvrir nos “premières années”. Cette semaine, place à Malak Gadalla, étudiante égyptienne qui s’enthousiasme pour l’étude du Moyen-Orient sur notre campus de Menton.

Lire la suite
« Journalistes : préservez l’écrit »

« Journalistes : préservez l’écrit »

À l’occasion de sa rentrée, l’École de journalisme de Sciences Po a invité Mike Pride, ancien administrateur des prix Pulitzer, à s’exprimer lors d’une conférence exceptionnelle. Cet ancien journaliste et expert des médias, qui a vu muter le monde de l’information avec l’arrivée du digital, a tracé les pistes d’avenir du secteur devant les journalistes en herbe de Sciences Po.

Lire la suite
Julia Cagé : vers une autre économie des médias

Julia Cagé : vers une autre économie des médias

Économiste, chercheuse passionnée par la presse ou encore femme engagée en politique aux côtés de Benoît Hamon... Julia Cagé, professeur d’économie à Sciences Po, cultive avec talent de multiples cordes à son arc. Mais c’est avant tout une spécialiste des médias, qu’elle scrute au spectre des sciences économiques pour comprendre leur évolution. Interview.

Lire la suite
“Sciences Po est un voyage fort en émotions”

“Sciences Po est un voyage fort en émotions”

Ils viennent de France ou d’ailleurs. Ils sont fraîchement diplômés du bac ou de son équivalent à l’étranger. Ils souhaitent travailler dans la fonction publique, dans le marketing, dans le journalisme ou encore dans l’humanitaire. Ils ont choisi d’étudier à Sciences Po. C’est la rentrée et nous vous faisons découvrir nos “premières années”.  Cette semaine, place à Jasdeep Singh Hundal, 19 ans, venu du Singapour pour étudier sur le campus de Reims en double diplôme avec Berkeley.

Lire la suite