“Des villes qui n’oublient personne”

Directeur exécutif d’ONU-Habitat, - le programme des Nations Unies dédié à l’urbanisme -, Joan Clos est l’invité exceptionnel de la rentrée de l’École urbaine de Sciences Po. Cet ancien maire de Barcelone, connu entre autres pour avoir mené des programmes d’urbanisme de grande envergure, donnera une conférence aux étudiants ce 1er septembre 2017. Son credo ? L’urbanisation comme source de richesses et le « droit à la ville » pour tous. Interview.

La population urbaine devrait doubler à l'horizon 2050 faisant de l’urbanisation une des tendances majeures du 21e siècle. Vous en dressez un tableau inquiétant en constatant que "nous avons perdu la connaissance de base de la construction de villes"...

L’urbanisation affecte nos vies bien plus que nous l’imaginons. Tous les enjeux du développement durable dans les domaines du logement, des infrastructures, de l’éducation, de la santé, de la sécurité alimentaire, d’emplois décents, de la préservation des ressources naturelles... sont concentrés dans les villes. Pourtant, il y a peu de débat public sur les tendances négatives de cette urbanisation. Son impact n’a pas été non plus suffisamment analysé ces dernières décennies.

Des analyses récentes ont pourtant révélé que les pratiques urbaines actuelles sont insoutenables, même si l'urbanisation reste le principal moteur du développement économique. La diminution de la planification urbaine conduit à une urbanisation spontanée qui s’accompagne d’une croissance de la pauvreté, d’une expansion urbaine accrue, d’une diminution de l’espace public et d’une augmentation de la consommation d'énergie.

Le Nouvel Agenda Urbain contenu dans la déclaration de Quito sur le logement et le développement durable (Habitat III) met l’accent sur des villes et des établissements humains “ouverts à tous, sûrs, résilients et durables”. Quelles mesures concrètes peuvent être mises en place ? Quels en seront les acteurs ?

Le Nouvel Agenda Urbain présente un changement de paradigme fondé sur la science des villes. La recherche et l'analyse en urbanisation peuvent générer de la richesse, de la prospérité et du progrès humain pour les citadins actuels et futurs, en particulier dans les pays en développement qui vivront des transformations urbaines majeures.

La reconnaissance du pouvoir transformateur de l'urbanisation est une étape historique avec l’objectif n°11 dédié aux villes et aux établissements humains. Face aux défis auxquels notre monde est confronté, nous avons compris que les villes pouvaient être sources de solutions plutôt que causes de problèmes. Si elle est bien planifiée et bien gérée, l'urbanisation est un outil puissant pour le développement durable, tant pour les pays en développement que pour les pays développés.

Le Nouvel Agenda Urbain est essentiel au succès de l’Agenda 2030 du développement durable*. Il repose sur cinq piliers principaux : les politiques urbaines nationales, le droit et la réglementation, la conception et la planification urbaine, le financement et, bien sûr, la mise en œuvre locale. Pour mettre ces stratégies en place, cela exige des compromis de toutes les parties prenantes.

D’un côté il est nécessaire de renforcer le pouvoir des autorités locales. De l’autre, les gouvernements centraux ne reconnaissent pas leur responsabilité dans la mise en place d’une urbanisation de qualité. Le Nouvel Agenda Urbain est un appel urgent pour que les États assument leurs responsabilités dans le processus d'urbanisation et établissent des politiques urbaines nationales.

Le Nouvel Agenda reconnaît un "droit à la ville"  pour tous les citoyens. Pourquoi est-ce important ?

C’est une vision partagée des villes “pour tous”, appelant à “ne laisser personne derrière”. En se référant à l'utilisation et à la jouissance égales des villes, il s’agit de promouvoir l'inclusivité et de favoriser la prospérité et la qualité de vie pour tous. La bonne urbanisation crée de la valeur qui doit être partagée par une variété d’acteurs et non réservée à quelques-uns. C’est ce que recouvre le “droit à la ville” L'urbanisation est un projet social. Planifier et concevoir un espace public approprié est un moyen de garantir les droits dans la ville, ainsi que le logement abordable, l'accès à la mobilité et la production durable.

Quelles sont les principales suggestions d'ONU-Habitat pour mettre en œuvre des politiques durables dans les régions métropolitaines politiquement et administrativement fragmentées? Comment faire face aux territoires qui ne veulent pas coopérer ?

Maintenant plus que jamais, les aires métropolitaines, en raison de leur concentration de population et d'activités, jouent un rôle clé dans le développement des nations. La coopération métropolitaine peut aider à résoudre des problèmes dans plusieurs domaines stratégiques, en vue d'assurer la compétitivité, l'attractivité et l'inclusion sociale et la cohésion de l'ensemble de la région métropolitaine, conformément aux principes du développement durable. La gouvernance métropolitaine exige un cadre juridique et institutionnel clair, un plan financier solide et une bonne planification et conception urbaine. Nos villes s'étendent rapidement, aussi autant commencer à innover très vite en terme de gouvernance supralocale.

*Adopté le 25 septembre 2015 par les chefs d’État et de Gouvernement réunis lors du Sommet spécial sur le développement durable, l’Agenda 2030 fixe 17 objectifs de développement durable (ODD) pour répondre aux défis de la mondialisation en se fondant sur les 3 composantes - environnement, social et économie - du développement durable.

En savoir plus

L'École urbaine de Sciences Po

Abonnez-vous à notre newsletter !

L’occupation de Sciences Po

L’occupation de Sciences Po

En mai et juin, Sciences Po dévoile des documents inédits sur les événements de mai 68 survenus dans ses murs. Photos, témoignages, archives… L’ambition de cette série d’articles est de redonner la parole aux acteurs, de saisir l’événement sur le vif et de comprendre la parole de 68 autant que son contenu. Deuxième épisode de “Ça s’est passé…” : le 14 mai 1968, certains étudiants de Sciences Po décident d’occuper leur école et la rebaptisent “Institut Lénine”.

Lire la suite
Sciences Po, université la plus internationale de France

Sciences Po, université la plus internationale de France

Sciences Po à la 17e place mondiale et à la première place en France pour sa part d’étudiants internationaux, c’est le résultat du classement “International Student Table” 2018 de Times Higher Education qui vient distinguer les 200 universités les plus internationales dans le monde.

Lire la suite
La bataille des examens

La bataille des examens

En mai et juin, Sciences Po dévoile des documents inédits sur les événements de mai 68 survenus dans ses murs. Photos, témoignages, archives… L’ambition de cette série d’articles est de redonner la parole aux acteurs, de saisir l’événement sur le vif et de comprendre la parole de 68 autant que son contenu. Premier épisode : 11 mai 1968, les étudiants de Sciences Po entrent dans le mouvement en refusant de passer les épreuves de langue du diplôme.

Lire la suite
Qui est satisfait d’Emmanuel Macron ?

Qui est satisfait d’Emmanuel Macron ?

Par Luc Rouban (Cevipof). L’élection présidentielle de 2017 a provoqué un choc important dans le paysage politique français, du moins sur l’organisation de l’offre partisane et sur le positionnement stratégique du PS comme des Républicains ou même du FN. Son impact auprès des électeurs est plus difficile à évaluer car plusieurs registres se superposent et brouillent la perception que l’on peut avoir des changements en cours.

Lire la suite
Grandir dans un bidonville

Grandir dans un bidonville

Que deviennent les enfants qui ont grandi dans l’un des bidonvilles français d’après-guerre ? Sociologue de terrain, Margot Delon a consacré sa thèse à cette question en retraçant les trajectoires d’enfants de bidonvilles et de cités de transit à Nanterre et à Champigny-sur-Marne. Croisant entretiens et observations ethnographiques avec l’analyse de bases statistiques, de fonds d’archives et de blogs sur la mémoire de ces vécus, sa thèse a été couronnée par le Prix de la recherche Caritas - Institut de France.

Lire la suite
Réussissez le Bac avec Sciences Po !

Réussissez le Bac avec Sciences Po !

Vous révisez le Bac ? Sciences Po vous accompagne dans la dernière ligne droite avec “Sciences Po passe le Bac”. Des tutoriels en vidéo dans lesquels les profs de Sciences Po planchent sur un sujet et donnent leurs conseils pour le traiter. Quel plan ? Quelles notions-clés ? Que faire des documents ? Quel piège à éviter ? De quoi se préparer à l’épreuve avec méthode, précision, et clarté.

Lire la suite
Ça s'est passé en 68 à Sciences Po

Ça s'est passé en 68 à Sciences Po

Tout au long des mois de mai et juin, Sciences Po dévoile des documents inédits sur les événements de mai 68 dans ses murs. Photos, témoignages vidéos, documents d’archives… L’ambition est de "donner à lire mai 68 par quelques-unes de ses archives, de ces “traces écrites”"*. – de revenir aux sources, de redonner la parole aux acteurs, de saisir l’événement sur le vif et dans sa contemporanéité. La mise à disposition de ces témoignages donne ainsi à voir la rhétorique et le style, les mots, les sigles et les slogans, le graphisme et la typographie de la parole de 68 autant que son contenu, permet d’en restituer la fraîcheur et le sérieux, la familiarité et l’étrangeté, les clichés et l’inédit, voire la "beauté".

Lire la suite
Junior Consulting, l’asso qui fait carrière

Junior Consulting, l’asso qui fait carrière

Fondée en 1980, l’association Junior Consulting de Sciences Po est une des premières junior entreprises créées en France. Véritable cabinet de conseil étudiant, Junior Consulting propose aux étudiants des missions dans les conditions du réel. Ou comment acquérir de l’expérience tout en arrondissant ses fins de mois. Rencontre avec les étudiants-consultats de l’association.

Lire la suite