Parents : 7 raisons d’envoyer votre enfant à Sciences Po

Vous vous remettez à peine de son entrée en CP. Autant dire que la perspective que votre tout-petit(e) passe le Bac à la fin de l'année vous paraît surréaliste. Quant à savoir s'il faut ou pas lui conseiller d'aller à Sciences Po, voilà qui relève de la science-fiction. Nous ne pouvons pas grand-chose pour vous aider à passer le cap. Nous sommes sûrs en revanche que Sciences Po va aider votre enfant à se construire un parcours qui lui ressemble. Voici pourquoi :

"Découvrir un pays qui tranche avec ma culture d'origine"

A Sciences Po, tous les élèves du Collège universitaire (1er cycle) passent leur troisième année d’études à l’étranger, en stage ou dans une université partenaire. Marion Vonfeld a fait un choix atypique : après avoir étudié pendant deux ans les relations transatlantiques sur le campus de Reims, elle a décidé d’aller passer sa troisième année à l’Universidad ICESI de Cali, une ville de l’ouest de la Colombie.

“L’engagement citoyen est un des plus grands leviers de résolution de crise”

Anne-Sophie Roux est étudiante dans le master Science Politique de l'École doctorale de Sciences Po. Elle a choisi d’effectuer une année de césure pour un projet personnel bien particulier : en juillet 2016, elle partira en voyage humanitaire. L’objectif de ce projet est de réaliser des reportages sur des populations concernées par les dérèglements climatiques.

L'Europe est une des plus belles innovations politiques des 40 dernières années

Emmanuel Macron, le 25 juin 2016 à Sciences Po